• Gavé

     

    Gavé

     

    le jour se languit de ta présence

    et quand je songe à ta voix

    résonne ton insoutenable absence

    mais cela ne te fait rien à ce que je vois

     

    certes, il est des fois inutile

    de chercher une raison à l'amour

    dès lors que tout devient si futile

    au croisement de nos vies à leur carrefour

     

    mais tu sais combien je t'aime

    pourtant je ne te l'ai jamais dit

    et ce ne sont là de simples paroles que je sème

    comme le ferait un poète maudit

     

    car je n'ai nulle autre prétention

    que d'être conforme à ce que je suis

    et il m'arrive de ne prêter attention

    à tous les affronts que j'essuie

     

    tous ces nuages en notre ciel

    obscurcissent nos coeurs plus que nos âmes

    et je trouve bien démentiel

    de demeurer un affreux quidam

     

    car tu sembles n'avoir cure de ce que j'endure

    en me laissant ainsi sur le pavé

    alors que toutes cette horrible peine dure

    depuis si longtemps que j'en suis gavé

     


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 31 Août 2008 à 11:59
    Visite...
    Bonjour à toi...je découvre un espace aux mots et images captivants...l`amour peut fare souffrir mais il faut quand même le vivre intensément...un poème tellement réaliste!...Une douce journée.
    2
    Dimanche 31 Août 2008 à 15:53
    La poésie
    ..entre autres formes d'expression, permet d'en parler, elle aussi à sa manière, de ce qu'est ou peut être la réalité. Bienvenue à toi en ce (ou tous c) lieu(x) de simple évocation. Et de simple partage Belle journée à toi :)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Dimanche 31 Août 2008 à 22:18
    Tout plein
    d'amour ! Très joli poème ! Bonne fin de journée et douce nuit
    4
    Lundi 1er Septembre 2008 à 15:20
    N'est-ce pas
    qu'il est autant de façon d'en parler Swadisthana !? Ton appréciation est généreuse
    5
    Lundi 1er Septembre 2008 à 21:49
    BONHEUR
    oui je suis ta situation un amour de la vie avec des circonstances d'une espérance d'une réalisation de l'attente de celle ou celui qui doit venir nous aimer vraiment je ressent ces instants tes mots expriment ces sentiments de vie et d'amour que chaque personnne doit espérer pour son équilibre le besoin de la vie aet de vivre mitiés phille bonheur attendu amitiés phil
    6
    Lundi 1er Septembre 2008 à 21:50
    BONHEUR
    oui je suis ta situation un amour de la vie avec des circonstances d\'une espérance d\'une réalisation de l\'attente de celle ou celui qui doit venir nous aimer vraiment je ressent ces instants tes mots expriment ces sentiments de vie et d\'amour que chaque personnne doit espérer pour son équilibre le besoin de la vie aet de vivre mitiés phille bonheur attendu amitiés phil
    7
    Mardi 2 Septembre 2008 à 14:05
    Pourquoi ?
    Pourquoi on te voit plus sur mon blog ?
    8
    Mardi 2 Septembre 2008 à 16:46
    (Le)Baladin
    merci pour tel partage, pour tes mots : Bienvenue en cette page .
    9
    Mardi 2 Septembre 2008 à 16:51
    Amar
    certainement que mes seules..flâneries m'auront fait m'absenter..j'ai plaisir à faire de bonnes haltes, ici et là-et en ton blog.. c dire.. Tu as bien fait de me faire tel rappel..il en faut :)
    10
    Mercredi 3 Septembre 2008 à 21:14
    Le clown
    m'a l'air bien triste... Me tromperais-je ? Je le souhaite... me tromper. Je n'aime sentir cela.
    11
    Mercredi 3 Septembre 2008 à 23:27
    Merci infiniment
    Merci infiniment pour ton passage et tes encouragements...J'en suis ravi...Cela m'encourage à faire plus et à écrire mieux... Merci mille et une fois.
    12
    Jeudi 4 Septembre 2008 à 20:18
    Les yeux
    s'expriment de leur seul éclat et de l'effet du monde qui s'offre ou s'impose à eux. L'on ne s'en offusquerait :)
    13
    Jeudi 4 Septembre 2008 à 20:20
    Voyons
    Amar, le plaisir est partagé de te savoir anisi encouragé. Et il sera plus grand encore en te lisant
    14
    Vendredi 5 Septembre 2008 à 13:16
    Toujours...
    Toujours ravi de te lire même ton littéraire ( je parle de tes réponses ). Mille et une fois merci
    15
    Vendredi 5 Septembre 2008 à 15:00
    Vraiment, Amar..
    tu m'en vois confus, devant tant de générosité du propos.. J'ai aussi, ne l'oublies pas, plaisir et honneur à te lire : Pensées et remerciements pour toi.
    16
    Vendredi 5 Septembre 2008 à 19:00
    Passage
    Simple agréable et complet. bonne journée
    17
    Samedi 6 Septembre 2008 à 17:51
    Tu m'en vois
    ravi pour toi Dhimwoe. T'as bien fait de passer :)
    18
    Sen
    Samedi 6 Septembre 2008 à 18:45
    Bonsoir
    j'espère que la personne dont il est question dans ce poème a lu ces vers. Le cas contraire serait dommage : elle perdrait quelque chose. C'est tellement beau !
    19
    Samedi 6 Septembre 2008 à 21:26
    Oh..Sen
    je n'y avais pensé..à cet angle de vue : Voyons ! La vie est ainsi faite, des fois. Ton mot est apprécié en tout cas (j'ai failli dire, je transmettrai !) :)
    20
    Mardi 9 Septembre 2008 à 12:50
    Gavé
    On dit: "aimer est plus fort que d'être aimer"... Salutations Flâneur (ça fait un petit temps que je ne sois passé par là, je m'en veux!)
    21
    Mardi 9 Septembre 2008 à 15:46
    Ton passage
    enrichissant est apprécié : Plume, ne sois si formaliste ni si excessive voyons..il n'y a pas lieu :)
    22
    Samedi 4 Octobre 2008 à 17:58
    bonjour
    très beau poeme :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :